Quatre ans requis pour un dangereux pédophile pour des faits commis à Tintigny

Le quinquagénaire liégeois collectionne les condamnations. Le Centre de santé mentale est inquiet quant à une éventuelle libération.

Christian VAN HERCK
illueda justice de paix tribunal correctionnel tribunal du travail judiciaire cour tribunaux palais de justice accus
©MAROT Florent

L’homme menotté qui s’est présenté hier devant le tribunal correctionnel d’Arlon est particulièrement gonflé ou carrément inconscient. Pendant toute la durée du réquisitoire de Stéphanie Brand, la substitute du procureur du roi, il n’a cessé de lever les yeux au ciel, de multiplier les signes ostentatoires de dénégation ou de se tourner vers son avocat pour se scandaliser des préventions dont il est accusé.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...