Les cartes blanches

À Mathieu Robert (sax soprano):«Pour ce Gaume Jazz, il s’agit vraiment d’une création. Mon idée était de rassembler des gens familiers avec le jazz et l’improvisation, mais avec des instruments comme le violon, l’accordéon et le banjo qui permettent de faire des parallèles avec d’autres genres.»

J.G.

À Rémy Labbé (trompette):«Quand j'ai eu la chance que Jean-Pierre (Bissot) me contacte, je me suis dit que j'allais réarranger des classiques autour de la chanson, mais finalement ce sera plutôt mes compositions sur un format assez facile.»