«Nous devons sans cesse nous adapter et nous remettre en question» - Le DG, une fonction «couteau suisse»

Les directeurs généraux communaux wallons se retrouvent, en congrès, dès ce vendredi à Houffalize. L’occasion d’aborder leurs préoccupations avec Annick Lamotte, présidente de la fédération du Luxembourg.

 Annick Lamotte est directrice générale à Tellin depuis 1995.
Annick Lamotte est directrice générale à Tellin depuis 1995. ©ÉdA – 21247983499
Sébastien Étienne

Ces vendredi et samedi, les directeurs généraux (DG) communaux venus de toute la Wallonie se retrouvent en congrès au Vayamundo à Houffalize. Ces "autres chefs" des communes y aborderont l’évolution de leur métier. Ce congrès est organisé, cette année, par la Fédération des directeurs généraux des communes de la province de Luxembourg, dont la présidence est assurée par Annick Lamotte, directrice générale de Tellin, et par ailleurs vice-présidente de la Fédération wallonne des directeurs généraux communaux