Recherche figurants, bricoleurs…

Grupont ne compte que quelque 200 âmes. Autant dire qu’on aura bien besoin d’une grande partie des habitants les 7, 8 et 9 septembre prochains.

La mobilisation est déjà très importante, afin de préparer le grand week-end de la sorcellerie. Depuis le mois de novembre, les Grupontois se sont notamment réunis une fois par semaine, afin d’écrire les scénarios des cinq saynètes du procès. Les répétions vont désormais débuter pour une dizaine d’entre eux, les acteurs. «Nous sommes par ailleurs encore à la recherche de figurants, ayant de préférence des attaches avec Grupont d’une manière ou d’une autre, ainsi que d’autres personnes pour bien d’autres choses, à l’image de bricoleurs ou de graphistes par exemple», insiste Natacha Rossignol.