Tellin et Rossignol manquent d'eau

En ce qui concerne la distribution d’eau à Tellin, l’année 2017 débute comme 2016 s’était clôturée. La pénurie d’eau reste un gros souci.

D. Z
M.L
P.S
Tellin et Rossignol manquent d'eau
Eau Tellin ©EDA

En effet, hier 1er janvier, le bourgmestre de Tellin, Jean-Pierre Magnette, a dû à nouveau faire appel à la Protection civile pour approvisionner le réservoir communal. « J'invite la population à se montrer très économe dans sa consommation d'eau. Sans quoi, des coupures sont à craindre dans les prochaines heures ou les prochains jours», précise le bourgmestre de Tellin sur les réseaux sociaux.Cent mètres cubes, c'est actuellement le déficit quotidien qu'accuse le réservoir des «Crêtes» à Tellin. «L'approvisionnement des deux sources à Tellin, des trois à Bure et du trop-plein des sources libinoises ne suffit pas à suppléer la consommation des ménages, en cette période de surconsommation que sont les fêtes et les vacances d'hiver», expliquent Jean-Pierre Magnette, le bourgmestre, et Pascal Petit, le chef des travaux tellinois.

Ce lundi, deux camions de la protection civile ont fait des rotations entre l’approvisionnement à Ochamps et le réservoir tellinois.

Samedi, 100 m3 ont été nécessaires et ce 1er janvier, ce ne sont pas moins de 150 m3 qui ont été ajoutés pour pallier la surconsommation (de circonstance) à Tellin.

Par ailleurs, au sud de la province, à Rossignol (Tintigny), à cause de la sécheresse persistante, le bourgmestre ff., Philippe Labranche, a pris dès le 29 décembre un arrêté interdisant le nettoyage des voitures à l'eau. Il encourage aussi les habitants de Rossignol à privilégier des douches au lieu des bains.Ce n'est pas la première fois que Rossignol est confronté à ce genre de situation. Et pourquoi Rossignol et pas les autres villages?«À Rossignol, il n'y a pas de réservoir, c'est la conduite de près de 4 km qui en fait office. Les sources sont captées par un système de drains placés à faible profondeur et le niveau d'eau dans les chambres de visite est au plus bas. Ce problème ne concerne, à ce jour, qu'une partie du village, soit les points les plus hauts où on observe une diminution de pression»,confirme l'échevin.

Alors, quelle solution? Il serait souhaitable, dans un premier temps pour les Rossignolais, qu’il pleuve et qu’il neige. Il a fait trop sec jusqu’ici. Mais cela ne résoudrait qu’en partie cette situation.L’échevin Labranche assure que laconstruction d'un réservoir débutera dans les prochains mois au lieu-dit «Sainte-Anne», l’entreprise ayant été désignée fin août 2016. À ce réservoir sera ajouté le traitement du pH de l’eau. L’acidité de l’eau en Ardenne nécessite cette opération. Avec ce réservoir, les problèmes de pression seront donc résolus et les habitants des points hauts de Rossignol pourront bénéficier, toute l’année, d’une fourniture constante.