Déjà pas mal de pièces

S’il est impossible de dire quand le musée pourra vraiment ouvrir ses portes, des pièces de collections sont déjà à la fonderie.

Déjà pas mal de pièces
Commande Philippe - Fonderie Tellin ©ÉdA

«Nous avons récupéré des pièces qui se trouvaient au Musée de la cloche, raconte Guy De Plaen. Nous avons des horloges mécaniques, des cloches, surtout des anciens moules à l’effigie des cloches. Autre pièce que nous avons: l’ancien carillon des Grottes de Han. Une très belle pièce qui a été réalisée ici, à la fonderie de Tellin. Mais il ne faut pas croire, pour pouvoir obtenir tous ces objets, les démarches sont longues.» Le premier bulletin de l’ASBL sortira prochainement. «Le but est de montrer ce que l’on fait, enchaîne Guy De Plaen. Et puis, un musée doit également être une institution scientifique.»