Pourquoi Virton doit encore y croire

L’Excelsior a pris le pire départ qui soit dans ces play-down et beaucoup l’envoient déjà un échelon plus bas. Mais à la place des supporters, on ne serait pas (encore) si défaitiste.

Daniel Jonette
 La résignation ne s’est pas fait sentir dans les rangs virtonais après la partie.
La résignation ne s’est pas fait sentir dans les rangs virtonais après la partie. ©ÉdA Mathieu Golinvaux 

Huit points de retard sur le Standard et Dender, neuf sur Genk: Virton ne pouvait pas plus mal entamer ces play-down. Et alors qu’il ne reste que neuf journées à disputer, ils sont déjà nombreux à penser que l’Excelsior ne s’en sortira pas. Sa courbe de résultats (2 victoires cette saison, 3 sur 15 en 2023) n’incite en effet que très peu à l’optimisme, mais la prestation fournie par les Gaumais à Denderleeuw vendredi, principalement en seconde période, permet cependant de croire encore à un miracle. On vous en livre les motifs.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...