Erdeljan: 118 minutes au premier tour, déjà 233 au deuxième

Esteban Erdeljan vient de tripler son temps de jeu en trois journées. L’Arlonais a délivré son premier assist en D3, dimanche.

Mathieu Peltgen
 Esteban Erdeljan n’a joué que 118 minutes au premier tour.
Esteban Erdeljan n’a joué que 118 minutes au premier tour. ©ÉdA – 60127898513 

Pas une seule titularisation au premier tour, déjà trois en autant de matchs au second: Esteban Erdeljan aura longtemps attendu sa chance, à Meix, mais il semble aujourd’hui occupé à la saisir. Comment a-t-il gagné sa place ? En se plaignant de son temps de jeu dans la presse ? En allant pleurnicher près d’un membre du comité ? En poussant un coup de gueule dans le vestiaire du coach ? En menaçant de quitter le navire ? Non, rien de tout cela: sa première titularisation, il ne la doit à rien d’autre qu’à sa patience et à son travail. "Je ne vais pas dire que je n’avais pas le temps long, car un joueur de foot est toujours frustré de s’asseoir sur le banc, mais je comprenais les choix du coach. J’arrivais de P2 (Jamoigne) et j’ai été freiné par une petite blessure en début de saison. Dans ces conditions, je ne pouvais pas revendiquer une place dans le onze de Meix en D3. J’ai raté très peu d’entraînements depuis le mois d’août, je suis passé par l’équipe B et le coach a fini par me donner ma chance. Il ne m’a jamais laissé de côté. Même quand je ne jouais pas, ou peu, il me disait de ne pas baisser les bras."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...