Athus a perdu plus que trois points à Namur

Battu à Namur, après avoir mené 0-2, Athus a peut-être aussi perdu son coach et un joueur. L’ambiance était très tendue samedi soir.

La Rédaction de L'Avenir
 Maxime Toussaint n’était pas content du tout samedi soir après la défaite d’Athus à Namur. «C’est vraiment tendu», nous confiait un cadre de l’équipe dimanche matin.
Maxime Toussaint n’était pas content du tout samedi soir après la défaite d’Athus à Namur. «C’est vraiment tendu», nous confiait un cadre de l’équipe dimanche matin. ©- 

Mais que s’est-il passé dans les rangs d’Athus samedi soir à Namur ? Alors que tout allait bien, que les Métallos avaient gagné les deux premiers sets et comptaient huit points d’avance dans le troisième, Athus s’est écroulé pour s’incliner au tie-break. Très tendue, l’ambiance dans le groupe a même été explosive en fin de rencontre, le coach et Maxime Toussaint, notamment, se retirant du groupe de joueurs. Si des divergences de vue étaient déjà apparues depuis l’entame de la saison, comme dans toute équipe, elles ont pris une dimension supplémentaire ce samedi soir. "Ce que je peux dire ? Pas grand-chose, commente Thomas Cassart, un des seuls joueurs athusiens disposés à décrocher son téléphone ce dimanche. J’ai juste un sentiment de gâchis, c’est comme si nous avions mis six mois de travail à la poubelle. Il faudra se remettre en question et repartir de l’avant"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...