Du jamais vu: un geste fair-play sanctionné d’une faute à Neufchâteau – Libramont

Scène assez incroyable ce vendredi soir dans le match opposant Neufchâteau à InterChevy Libramont en troisième provinciale.

L’Avenir
 Illustration
Illustration ©Koonsiri – stock.adobe.com

Après un ballon libramontois dévié en touche par un joueur chestrolais, l’arbitre, Daniel Waudoit, a donné la rentrée pour Neufchâteau.

Comme cela avait déjà été le cas plusieurs fois en première période après des sorties données du mauvais côté, les joueurs de Neufchâteau ont joué la touche avant de rendre volontairement le ballon à l’adversaire.

Un geste de fair-play qui n’a absolument pas plu à l’homme en noir qui a décidé de donner un coup franc indirect à Libramont et qui a menacé le portier chestrolais de lui sortir le bristol jaune, qu’il recevra finalement à la rentrée aux vestiaires, s’il recommençait.

Si les joueurs des deux équipes ont bien tenté de faire changer d’avis Monsieur Waudoit, ce dernier, inflexible, n’a pas voulu entendre l’honnêteté de Rémy Massut. Le joueur de Neufchâteau, qui aura également pris la jaune un peu plus tard, aura eu beau jurer qu’il avait touché le ballon et que la rentrée était libramontoise, l’arbitre n’en a eu cure.

Beau joueur, Cédric Maury, dont le pied gauche fait toujours des ravages, ne transformera pas le coup-franc. Sans que Monsieur Waudoit ne trouve, cette fois, quelque chose à redire.

Le plus triste dans cette histoire ? Le fait que les deux équipes n’aient plus osé rendre le ballon dans les dix dernières minutes de match alors que les erreurs s’enchaînaient. Heureusement, les deux équipes ont fait preuve de sportivité jusqu’au bout alors que le match aurait pu dégénèrer avec une équipe un peu plus chaude.

Pour la petite histoire, on notera que Libramont, avec un Brasseur en pleine forme entre les perches, s’est imposé 7-8.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...