L’ex-Niçois Vincent Koziello a signé à Virton

Le Français Vincent Koziello, 27 ans, s’est lié avec l’Excelsior jusqu’en juin. Ce médian a connu un début de carrière fulgurant à Nice avant de rentrer dans le rang.

D. J.
 Vincent Koziello est prêté à Virton pour les six prochains mois.
Vincent Koziello est prêté à Virton pour les six prochains mois.

C’était dans l’air, la presse néerlandophone avait fait état de son probable départ vers Virton la semaine dernière et c’est désormais officiel: le médian français Vincent Koziello, âgé de 27 ans, a signé pour l’Excelsior ce mardi, après avoir passé les tests médicaux d’usage. Il est prêté jusqu’en juin par le KV Ostende.

Si l’on s’en tient au début de carrière de ce joueur originaire de La Roquette-sur-Siagne, dans la périphérie cannoise, il s’agit là d’un très bon transfert puisque ce milieu relayeur, sélectionné quatre fois en équipe de France espoirs, fut, en 2015-16 et pour sa 2e campagne chez les pros, l’un des moteurs de l’équipe niçoise qui termina à la 4e place en Ligue 1. Véritable révélation chez les Aiglons qui alignaient alors des éléments de la trempe de Bodmer, Plea, Germain ou Ben Arfa, il fut même nommé parmi les candidats au trophée du meilleur espoir de Ligue 1 cette saison-là. Trophée finalement décerné à Ousmane Dembélé, attaquant de Rennes à l’époque.

Une cote en chute libre

En revanche, si l’on se réfère à la suite de son parcours, quelques doutes sont permis. Car les choses se sont gâtées ensuite pour un garçon qui était parvenu à attirer l’attention d’Arsenal et à séduire toute la Ligue 1 par son gabarit atypique (1,68 m pour 60 kg). Le remplacement de Claude Puel par Lucien Favre l’a en effet desservi, l’entraîneur suisse lui préférant des profils plus musclés tels que celui de Wylan Cyprien. En manque de temps de jeu, Koziello a dès lors rejoint Cologne, alors lanterne rouge de Bundesliga, en janvier 2018 (pour un montant de 3 millions d’euros). Et n’y a pas joué davantage…

Prêté au Paris FC, lors d’une saison perturbée par le Covid, puis au CD National, club portugais avec lequel il a connu la relégation en D2, il a définitivement quitté le club de la Ruhr en août 2021, avec seulement 788 minutes de Bundesliga (et un but) à son compteur.

Direction Ostende alors, où l’air de la mer du Nord ne lui a pas fait beaucoup plus de bien que celui du Rhin. En une saison et demie chez les Côtiers, où il a retrouvé les anciens propriétaires de l’OGC Nice, Paul Conway et Chien Lee, Vincent Koziello n’a effet disputé que 17 rencontres pour un total de 424 minutes (3 titularisations seulement).

Le joueur formé à Cannes puis à Nice a donc rejoint l’Excelsior avec l’envie de remettre en lumière d’indéniables qualités et sans doute le sentiment qu’il s’agit là de sa dernière chance s’il ne veut pas finir sa carrière loin des radars du football professionnel. S’il y parvient, l’Excelsior, qui manque clairement d’un véritable agent de liaison dans son entrejeu, pourra s’en frotter les mains.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...