Rozet, Reding et Karremans sacrés au TNT

Après trois annulations, la faute à la peste porcine et au Covid, puis une édition 2022 sauce sanitaire avec des départs étalés, le Trévire Night Trail a enfin vécu comme à sa belle époque, attirant 334 coureurs vendredi, à Virton. Ceux-ci se sont élancés de la Cour Marchal, non plus sur deux parcours, mais trois: 12, 18 et 35 km. Sur la course reine, 35 km, pour laquelle ils étaient 66, l’Arlonais Sevan Rozet l’a emporté (en 2 h 54), devant le triathlète liégeois Sylvain Georis (3 h) et Firmin Masset (3 h 08), de Pondrôme (Beauraing). Sept dames ont osé la distance. La Française Margot Mogin (3 h 46) s’est montrée la plus rapide, devant la Dampicourtoise Christine Ngo likeng (4 h 10) et la Mussonais Mélia Uyttersprot (4 h 28). À peine rentrée du grand nord norvégien, François Reding (1 h 30) a gagné le 18 km, devant deux autres provinciaux: l’orienteur François Van der Ouderaa (1 h 35) et Marin Verscheure (1 h 36). On a aussi eu droit à un podium féminin 100% luxembourgeois, Justine Wenkin (2 h 01), devançant Stéphanie, Lentini (2 h 06) et Stéphanie Schmitz (2 h 08). Le cycliste attertois François Karremans (1 h 05) s’est imposé sur 12 km, devant Romaric Leblicq (1 h 06), de Musson, et Samuel Mathay, le triathlète du PowermaXx. La Paliseuloise Eloïse Barreau (1 h 25 min) est montée sur la plus haute marche en dames, devant Manon Lecomte (1 h 30) et Fanny Falvy (1 h 32).

B. G.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...