Libramont dépose réclamation contre Durbuy

Accroché sur le terrain, Libramont pourrait récupérer la victoire sur tapis vert. Durbuy a aligné cinq joueurs qui n’étaient pas qualifiés à la date initiale du match.

Mathieu Peltgen
 Mahamadou Camara, l’un des nouveaux Durbuysiens.
Mahamadou Camara, l’un des nouveaux Durbuysiens. ©ÉdA Mathieu Peltgen

Les Durbuysiens se sont vidé les tripes, dimanche après-midi, pour remonter trois buts à Libramont en jouant toute la deuxième mi-temps à dix. Une remontada incroyable qui pourrait, finalement, ne rien leur rapporter. Ce lundi, Libramont a, en effet, introduit une réclamation à l’encontre de son adversaire.

Comme nous l’écrivions hier, Durbuy a aligné lors de ce match cinq nouveaux joueurs : Badji Ngardial Sangta, Cheik-Yacoub Kaba, Boukary Sissoko, Wadol Ndudi-Ngoma et Mahamadou Camara. Vérifications faites par le CQ libramontois José Hamtiaux, tous ont été affiliés entre le 2 et le 7 janvier. Or, pour rappel, ce match entre Libramont et Durbuy devait initialement se jouer le 17 décembre, mais une remise générale décrétée par l’ACFF en avait décidé autrement. La défense d’Ousmane Sow est la suivante : «Ils ne passaient pas en rouge sur la feuille de match et on m’a dit qu’ils pouvaient jouer car il s’agissait d’une remise générale». Et donc pas une remise isolée. Mais, à la lecture du règlement, aucune distinction n’est faite entre les remises générales et les remises isolées : «Un joueur est seulement qualifié pour des matches officiels joués à un autre moment que durant une journée normale de compétition s’il répond, le jour où le match est joué, aux conditions de qualification de base et à celles spécifiques pour les matches officiels. En outre, seuls les joueurs qui, à la date à laquelle le match aurait dû être joué, satisfaisaient aux conditions de qualification, sont qualifiés pour des matches officiels joués postérieurement».

La dernière phrase laisse clairement penser que Durbuy a enfreint le règlement et, donc, que Libramont récupérera les trois points sur tapis vert.

Affaire à suivre.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...