La mauvaise série de fin d’année n’a pas empêché Jaa de dormir

Comme l’an dernier, Marloie a mal terminé son premier tour. Les Marlovanais vont-ils encore rebondir à la reprise ? Huy - Samedi, 20 h

Loïc Ménagé
 Jaa se sent comme un poisson dans l’eau à Marloie.
Jaa se sent comme un poisson dans l’eau à Marloie. ©ÉdA – 60207609531 

Une tranche loupée au goal-average et onze rencontres sans être battu: Marloie a réalisé un démarrage en boulet de canon. Mais les Marlovanais sont rentrés dans le rang avec quatre revers, sans oublier le match arrêté face à Durbuy dont l’issue n’est pas encore connue. Ce samedi soir, Marloie tentera de repartir du bon pied face à Huy. "Cela faisait du bien de couper. Nous étions dans une sale période. Mais nous avons vraiment connu la malchance, commente Gwennael Jaa. J’ai rarement vécu cela. Et la perte de Gaziaux nous est vraiment préjudiciable. Le point positif, c’est que nous pouvons encore intégrer plus de jeunes. Quel est le vrai niveau de Marloie ? Je pense que notre niveau est celui d’une équipe qui peut aller titiller le top 5. Nous avons de la qualité dans le groupe, mais franchir un cap, cela se construit. Après, Marloie semble aller dans la bonne direction avec des jeunes de qualité. Et c’est important. Samuel Lefèbvre se démène comme un beau diable au niveau de la formation."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...