Cyclo-cross : Florent Gueuning se fait un prénom

Tout comme son père Simon et son oncle Benoît, Florent Gueuning s’éclate dans la pratique sportive. Le Rendeusien ne rechigne pas devant la difficulté.

F. C.
 Florent Gueuning apprécie également le cyclo-cross, à la seule condition que les parcours soient exigeants.
Florent Gueuning apprécie également le cyclo-cross, à la seule condition que les parcours soient exigeants. ©- 

Une pharyngite aiguë ne l’a pas empêché de rallier Pétange dimanche et d’ouvrir 2023 par une nouvelle expérience sur une épreuve estampillée UCI. Le samedi 14 janvier, c’est le championnat de Belgique à Lokeren qui figure à son agenda. Chez les Gueuning, bon sang ne peut mentir. Simon, le paternel, s’est taillé une solide réputation dans l’organisation de compétitions relevées. Benoît, le tonton, aligne les triathlons et les trails à un rythme effréné.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...