Originaire de Neufchâteau, Déborah Lafalize est de retour au pays chez les pros

Déborah Lafalize, originaire de Neufchcâteau, a quitté le VC Cannes pour évoluer désormais en Nationale 1 avec le Volley Saturnus Michelbeke.

V.G.
 Déborah Lafalize a quitté le Sud de la France pour jouer au volley en Belgique.
Déborah Lafalize a quitté le Sud de la France pour jouer au volley en Belgique. ©- 

Quand elle a quitté la région chestrolaise pour suivre ses parents dans le sud de la France, Déborah Lafalize n’avait que deux ans. Et c’est dans la région de Salernes, dans l’arrière-pays niçois, qu’elle a découvert le monde du volley-ball sous les ordres de son papa, Éric, joueur et entraîneur émérite dans notre province durant de nombreuses années. D’abord à Sainte-Maxime, puis Lattes avant de rejoindre Béziers, un club pro où elle intègre le centre de formation pour une période de trois ans. En 2020, pour ses 21ans, on la retrouve au prestigieux club de Cannes (Pro A) où elle évolue en tant que passeuse avec la N2. "J’ai été appelée une fois au sein de l’équipe Pro, un incroyable souvenir", confie Déborah.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...