Éric Pierre quittera la présidence du comité provincial le 28 janvier

Deux ans après avoir pris la succession de Francis Steifer, le Messancéen Éric Pierre s’apprête à céder le relais. Il va quitter le comité provincial.

Francis Collin
 Éric Pierre avait pris la succession de Francis Steifer en juin 2021.
Éric Pierre avait pris la succession de Francis Steifer en juin 2021. ©- 

Actif dans le monde du vélo depuis 1979, Éric Pierre, qui avait accédé à la présidence du comité provincial en juin 2021, quittera ses fonctions lors de la prochaine assemblée générale, le 28 janvier prochain.

Dans la foulée, il prendra aussi congé de ses mandats de membre du conseil d’administration à Belgian Cycling et à la FCWB.

Ce n’est pas un secret. Les rapports entre Éric Pierre et la FCWB ont parfois été tendus. Voici trois ans, il avait même démissionné de ses fonctions de secrétaire provincial, mais sa démission avait été refusée par le président Steifer.

Cette fois, par contre, Éric Pierre ne fera pas marche arrière. Il met en avant deux raisons pour expliquer sa décision. "Je ne comprends toujours pas comment les réunions doivent se tenir en présentiel à Tubize, dit-il. Il faut compter 4 h 30 de déplacement à chaque fois. Pourquoi ne pas travailler en vidéoconférence ou à tout le moins effectuer une tournante dans les différentes provinces ?" interroge-t-il.

Par ailleurs, le président provincial considère que "la direction de la FCWB fait la part trop belle à la centralisation et, en conséquence, risque de se déconnecter complètement du terrain".

Départs en cascade

Trois autres membres du comité provincial étaient également sortants et rééligibles cette année. Un seul d’entre eux ou plutôt une seule a transmis sa candidature, à savoir Maryleine Deblire du CC Chevigny. Ce n’est pas le cas de Thomas Deruette et de Philippe Cambron, qui quitteront donc le comité.

Si l’on sait qu’en cours de route, le comité provincial a assisté au départ de Laurent Mars, de Jean-Michel Thévenin et tout récemment de Michel Mussot, et que le secrétaire Jean-Paul Toche n’a enregistré aucune candidature nouvelle, les membres du comité en 2023 se compteront presque sur les doigts d’une seule main (sept) alors que seize sièges sont prévus dans l’organigramme provincial.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...