Quand Robin ressort du bois

Arnaud Robin s’est imposé au cross d’Arlon. Le Florenvillois désormais domicilié à Longeau n’apparaît plus qu’épisodiquement dans les labourés. Et il a pris goût au marathon.

Interview: Daniel Jonette
 Arnaud Robin s’est imposé devant Charles Van Hees à Arlon.
Arnaud Robin s’est imposé devant Charles Van Hees à Arlon. ©sébastien georges

Si le cross long masculin du challenge provincial a régulièrement perdu en intérêt ces dernières années, au contraire des catégories jeunes nettement plus fournies, celui qui a été disputé ce dimanche à Arlon a tout de même permis de vivre une intense bagarre entre Charles Van Hees, Vincent Michotte, Maxime Demars, Yohan Fortin et celui qui a finalement émergé, Arnaud Robin. À 34 ans, le sociétaire de l’AC Dampicourt montre ainsi qu’il est toujours dans le coup, même s’il s’exerce moins qu’avant.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...