Le onze décalé du week-end du foot luxembourgeois

Chaque vendredi, onze joueurs de la province de Luxembourg sont mis en avant dans une équipe où ce ne sont pas les meilleures performances qui comptent le plus.

D. J.
 Mourad Amrous en a fait voir de toutes les couleurs à la défense de Libramont.
Mourad Amrous

Gardien

Frédéric Herinckx (Givry) Après quelques joueurs, le coach a aussi quitté la cage des Canaris pour s’envoler à son tour. Fly better with Emi… Raths.

Défenseurs

Matteo Perri (Virton) Quand un geste défensif se transforme en assist décisif, on peut parler d’une intervention pour le moins Perri…lleuse

Louis Tock (Meix B) 2-2 entre Meix et Nothomb ? Impensable pour Tock qui a décidé de frapper un grand coup. Ce (Tik) Tock-là n’envisage ni partage ni cadeau.

Corian Cheppe (Aubange B) Prénom d’origine grecque, Corian signifie messie. Faut-il dès lors s’étonner de son égalisation dans les arrêts de jeu face à un ténor ? Le genre de but qui vaut bien une tournée en tout cas. Cheppe, un p’tit verre, on a soif…

Robin Moutschen (Arlon) Un penalty pour trois points. Et c’est le petit jeune de l’équipe qui s’en charge. Un choix tactique qui réussit moins aux Canadiens, apparemment. Les Arlonais sont plus prudents : leur Davies, ils l’avaient laissé sur le banc.

Médians

Julien Ravaux (Champlon) Parce que parfois, le foot n’est pas un sport collectif. Après Ceulemans contre la Hongrie et Weah contre Vérone, voici donc Ravaux contre Bourdon.

Antoine Adam (Gouvy) Parce qu’un joueur de Gouvy qui met deux penalties en 15 jours, c’est aussi rare qu’une passe vers l’avant de Witsel ou un sprint de Vertonghen,

Lenny Vermierdt (Bercheux) Un corner rentrant et une frappe en lucarne contre Rossignol. Les véritables coups d’éclat de ce week-end. Lenny Vermeille.

Attaquants

Antonin Vialette (Corbion) 11 buts pour lui cette saison, dont 2 face à Wellin et 5 contre Les Bulles. Depuis le commissaire Vandersmissen, on n’avait plus vu quelqu’un s’acharner autant sur de pauvres gens sans défense.

Dylan Vacant (Saint-Mard) Un doublé contre un gardien qui n’avait jusque-là concédé que 4 buts. Au prix où il coûte, le filet de Lott mérite d’être dégusté deux fois.

Mourad Amrous (Mormont) Si le talon était le point faible d’Achille, il est manifestement le point fort d’Amrous. Mehdi Lomma et les défenseurs de Marloie ne diront pas le contraire.