Virton : des renforts et un choc psychologique ?

L’Excelsior a déjà connu des situations aussi périlleuses que celle qu’il vit actuellement. Et s’en est sorti. Mais des questions se posent.

Daniel Jonette
 Comment se relever de cette situation dans laquelle s’engluent les Virtonais depuis des semaines?
Comment se relever de cette situation dans laquelle s’engluent les Virtonais depuis des semaines? ©BELGA

Vendredi soir, une partie des supporters virtonais a quitté le stade avant le coup de sifflet final, en guise de protestation. Plus que l’accumulation des mauvais résultats, c’est l’attitude de leur équipe favorite qui a déplu après le repos. Sans âme ou presque, sans véritable capacité de révolte, comme ce fut déjà le cas lors de précédents matches. Et cela, c’est une caractéristique qu’on déteste par-dessus tout dans les travées d’un stade Yvan Georges où le découragement et la morosité sont palpables. Cela se comprend. Après une saison blanche en raison des démêlées juridiques que l’on sait, Virton n’a empoché que 30 points à la faveur de 42 matches de championnat. Avant cela, au cours de la campagne 2018-19, il ne lui avait fallu que 20 journées pour atteindre le même total. Le fossé est véritablement abyssal et les questions sont nombreuses désormais quant à l’avenir de cette équipe et à ses capacités de se relever. On en aborde quelques-unes.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.