Timothée Freid serre les fesses à chaque corner concédé

Pas de 9/9 pour Houffaloise, logiquement battu par Gouvy samedi soir. Timothée Freid revient sur cette rencontre.

L . M .
 Freid et Houffaloise se déplaceront à Arlon pour terminer le premier tour.
Freid et Houffaloise se déplaceront à Arlon pour terminer le premier tour. ©ÉdA Mathieu Peltgen

Si Aurélien Gomez rêvait d’une troisième victoire de rang pour Houffaloise, samedi soir, c’est Gouvy qui avait le sourire. Plus costaude, la troupe de Christophe Bertels est venue dicter sa loi chez les Houffalois samedi soir. "En première période, je trouve que nous faisions jeu égal, nous étions même un peu supérieurs dans le jeu, juge Timothée Freid. Mais c’est vrai qu’au deuxième acte, nous n’avons plus eu voix au chapitre. Gouvy a mis une belle pression et mérite sa victoire."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.