Déforcé et pas assez percutant ce Mormont-là

Mormont 1

Jo Petron
 Comme d’autres Mormontois, Julien Hansoulle ne s’est guère montré à son avantage.
Comme d’autres Mormontois, Julien Hansoulle ne s’est guère montré à son avantage. ©ÉdA – 60286271797 

Six absents : Philippe Médéry a une nouvelle fois été obligé de bricoler pour composer son équipe. Le coach des Orangés en a l’habitude, mais cette fois, il devait remplacer plusieurs cadres et dans tous les secteurs pour affronter une formation de Sprimont qui venait de se payer le scalp de Rochefort. C’est dire si le moral des Carriers était au beau fixe pour tenter de décrocher un premier succès hors de leurs bases. Après 20 secondes, Hernandez met d’ailleurs déjà Marthoz à contribution. En réplique, Amrous croise une frappe que détourne en corner Peharpre. Pas très emballant, le débat voit les Mormontois se chercher sans vraiment y arriver. Même si la possession de balle est supérieure, les automatismes ne sont pas là. "Mon équipe était mal équilibrée, trop de garçons ont joué à des postes inhabituels pour eux et malgré cela, on a la suprématie du jeu", confirme Philippe Médéry.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.