Gresse: « Vaux a perdu un peu de son identité »

Romain Gresse a connu la Promotion avec Vaux-Noville et la D3 avec Gouvy. Il préface le duel entre les deux clubs.

Mathieu Peltgen
 Pour voir Romain Gresse sur un terrain, il faut aller voir les vétérans de Gouvy désormais.
Pour voir Romain Gresse sur un terrain, il faut aller voir les vétérans de Gouvy désormais. ©ÉdA – 50877644839

Le Novillois Michaël Picard foule toujours les terrains de P1, à 44 ans. Romain Gresse, de onze ans son cadet, évolue, lui, en… vétérans depuis quelques semaines. "Deux raisons m’ont poussé à raccrocher cet été, avance l’ex-capitaine gouvion, 33 ans depuis ce vendredi. D’une part, je suis occupé à rénover une habitation à Buret. D’autre part, depuis mon opération des ligaments croisés, je souffrais en permanence du genou. Les lendemains d’entraînement, j’étais cassé. Je vais donc jouer de temps en temps avec les vétérans de Gouvy. C’est chouette, les matchs ont lieu le vendredi soir et tout le monde vient avec le même objectif: s’amuser."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.