2 sur 21 et bien peu de lueurs d’espoir pour ce Virton-là

Les Virtonais, catastrophiques en 1re période, ne se sont créé qu’une véritable occasion dans ce match à six points. Avec un bilan de 2 sur 21, ils s’enfoncent dans la crise.

Daniel Jonette

Pas mieux ! Et même pire. Alors qu’on attendait une équipe gaumaise hyper-déterminée à l’idée de faire oublier ses deux plus récents faux pas (Standard et Lommel) et de vaincre un adversaire direct dans la course au maintien, c’est tout le contraire qu’on a vu ce samedi, contre Deinze. Surtout dans une première période, la plus mauvaise de la saison, au cours de laquelle les joueurs de Christian Bracconi, timorés, imprécis, trop peu disponibles et bien trop tendres, n’ont jamais été en mesure d’inquiéter le portier flandrien. Si l’on excepte un raté d’Akhalaia après un mauvais contrôle de Vansteenkiste et un mauvais choix de ce même Akhalaia (titulaire pour la première fois) alors que deux équipiers espéraient recevoir le ballon.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.