Les Chestrolaises peuvent avoir des regrets

Les Chestrolaises ne sont pas passées loin de la victoire (60-62), vendredi soir, face au Spirou Ladies Charleroi, en huitièmes de finale. C’est en attaque qu’elles ont coincé. Elles n’ont pas assez bien shooté.

Jean-Michel Poncin
 Manon Guiot et les Chestrolaises vont maintenant se concentrer sur le championnat et la Coupe AWBB.
Manon Guiot et les Chestrolaises vont maintenant se concentrer sur le championnat et la Coupe AWBB. ©ÉdA – 60274608029 

Quand Neufchâteau a repris les commandes (50-47 à la 34’), dans le dernier quart-temps, après trois paniers consécutifs de Laura Henket et deux lancers francs de Perrine Laurant, les supporters chestrolais ont bien cru que c’était parti. Que leur équipe allait reprendre le dessus et aller au bout. C’est qu’en face, ce n’était tout de même pas la crème de la D1. En début de match, Charleroi ressemblait plutôt à une équipe de R1. C’est bien simple, les Chestrolaises avaient été davantage malmenées dans le premier quart-temps à Rulles le vendredi précédent en Coupe AWBB.