Premier poteau, premier servi et c’est Guy qui le dit (les bulletins de Meix-Libramont)

Guy Blaise, au prix d’un joli geste, a arraché l’égalisation en toute fin d’un derby de moyenne facture, qui s’est joué à dix contre dix durant 40 minutes.

Daniel jonette
 Guy Blaise devance Julien Robinet, son ex-équipier virtonais, pour signer une égalisation aussi jolie qu’inespérée.
Guy Blaise devance Julien Robinet, son ex-équipier virtonais, pour signer une égalisation aussi jolie qu’inespérée. ©ÉdA – 60274735610 

"P remier poteau, premier servi !" Cette maxime dont on doit la paternité à Guy Roux, le légendaire entraîneur d’Auxerre, a été appliquée avec efficacité par un autre Guy samedi. Blaise en l’occurrence, qui a ainsi permis à Meix d’arracher une unité in extremis dans ce derby à six points. "Sur tous les autres corners, je suis allé au second poteau, mais le ballon n’y est jamais arrivé, confiait le défenseur central des Gaumais à l’issue de ce match qui opposait les deux promus luxembourgeois. Pour le tout dernier, j’ai décidé de changer d’avis."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.