Amoureux des cols vosgiens

De retour à Chéoux après avoir passé l’essentiel de sa carrière professionnelle dans le Namurois, Dominique Widart, 66 ans, n’en était pas à son coup d’essai dans ce mondial de Gran Fondo. Il était déjà présent en Pologne en 2019 (30e) et en Bosnie l’an dernier (11e).

F. C.
 Le Rendeusien Dominique Widart, 66 ans, visera une quatrième participation au mondial de 2023.
Le Rendeusien Dominique Widart, 66 ans, visera une quatrième participation au mondial de 2023. ©- 

Ce spécialiste des lave-vaisselle industriels, lui aussi, est venu au vélo sur le tard. "Je ne me suis d’ailleurs mis au sport qu’à 30 ans, lorsque j’ai arrêté de fumer, confie-t-il. Mon père est décédé du cancer du fumeur. J’ai pratiqué la course à pied jusqu’à ce que je sois confronté à une tendinite tenace après un marathon."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.