Le onze décalé du week-end en province de Luxembourg

Des frangins maladroits, des adeptes d’arts martiaux et même un arbitre : il y a un peu de tout dans ce onze du dernier week-end.

D. J.
 Victor Hausman, le moral dans les chaussettes après la défaite à Chaumont?
Victor Hausman, le moral dans les chaussettes après la défaite à Chaumont? ©ÉdA – 60127964583

Gardien

Hugo Beaufays (Assenois) Des bourdes, une première blessure, puis les crampons de Schmit dans le flanc. Ses côtes ont souffert, sa cote aussi.

Défenseurs

Romain Grevisse (Habay-la-Neuve) Un coup de massue flashé à plus de 100 à l’heure dans les prairies de Raeren, ça doit le changer de ses sorties pépères en tracteur.

Bastien Perpète (Rendeux) Violence encore, avec ce low-kick revanchard… sous l’œil de la caméra. Pris en flagrant délit, Perpète est tombé dans le piège du rusé Renard.

Maxime Dandoy (Oppagne) Violence toujours avec ce tackle hauteur genou pour lequel le défenseur d’Oppagne a mis le Paquet. Sans sanction ici. Comprenne qui pourra.

Thierry Fivet (BRA) Pas le meilleur défenseur d’Oppagne, si l’on en croit Valère Lamy puisqu’il leur aurait fait perdre 4 points. Et même pas un mot sur Mme Deckers pourtant si efficace avec les Coalisés une semaine plus tôt?

Médians

Louis et Nicola Vincent (Tellin) Les deux frangins ont chacun raté un penalty. Vincent, les gaffes!

Anthony Mancini (Vance) Un but dix secondes après sa montée au jeu. C’est mieux encore que ce joueur japonais, Shoya Nakajima, exclu 12 secondes après sa rentrée en Turquie. Les gens ne prennent décidément plus le temps de vivre.

Attaquants

Valentin Jacob (Warmifontaine) L’auteur des six derniers buts de Warmifontaine. Jacob et les festins, c’est décidément une habitude.

Tommy Le Mangouero (Paliseul) Quatre des sept buts de son équipe face à Les Bulles. Tommy Le Mangou, héros.

Victor Hausman (Arlon) Buts, chaussettes: l’avant arlonais a un peu de mal à les enfiler ces temps-ci.