Eric Picart après sa démission à Givry : « Rien n’avance et ça me mine »

À peine revenu aux commandes de Givry, Éric Picart a déjà démissionné. Et son T2 Alain Hourlay avec lui. Mais n’était-ce pas prévisible ?

D. J.
 Éric Picart, pensif et dubitatif. On le serait à moins
Éric Picart, pensif et dubitatif. On le serait à moins ©ÉdA – 501561895358 

Quand il est revenu aux commandes de l’équipe fanion de Givry, après son court intérim à Rodange, Éric Picart a été clair."J’en ai déjà discuté avec les investisseurs et je leur ai dit que pour le 30 juillet au plus tard, il faut qu’un groupe se dessine, sinon je ne resterai pas",avait-il déclaré à la veille du premier match amical des Canaris, face à Chaumont, le 12 juillet.