L’épéiste gaumais Neisser Loyola s’offre le scalp du champion olympique

Le sociétaire du CE Gaumais a créé la grosse surprise au championnat d’Europe. Il a malheureusement été contraint à l’abandon ensuite.

D. J. (avec Belga)
 Neisser Loyola a réussi l’un des exploits de cet Euro en sortant le n°1 mondial.
Neisser Loyola a réussi l’un des exploits de cet Euro en sortant le n°1 mondial. ©- 

Neisser Loyola s’est offert un des exploits luxembourgeois de l’année, et même de la décennie, ce dimanche, au championnat d’Europe d’escrime, disputé à Antalya (Turquie). Le sociétaire du Cercle d’escrime Gaumais a en effet battu, au stade des 32ede finale, rien moins que le n°1mondial et champion olympique en titre, le Français Romain Cannone, grand favori de la compétition.

Loyola, 67emondial, s’était extirpé des poules après avoir remporté trois victoires et autant de défaites. Exempté ensuite du premier tour du tableau final, il a, en 32ede finale, affronté le Français qui avait encore remporté une manche de Coupe du monde il y a un mois. Pourtant mené 2-6, Loyola, 23ans, a renversé la vapeur pour porter le score à 14-8 et l’emporter finalement 15 touches à 11.

Lors des deux tours suivants, il a continué sur sa lancée en éliminant deux Israéliens. Grigori Beskin, 42emondial d’abord, puis Yonatan Cohen, 204emondial, au golden score (13-12).

Des crampes au mauvais moment

En quarts de finale, le fils de Nelson Loyola, médaillé de bronze avec Cuba aux Jeux de Sydney, a toutefois été contraint à l’abandon face au Suisse Alexis Bayard, 41emondial, alors que le score était de 5-5. Des soucis de déshydratation ayant entraîné des crampes musculaires l’ont en effet empêché de poursuivre sa route. Au bout du compte, il prend la 6eplace dans ce championnat d’Europe alors qu’une médaille lui tendait les bras.

Cela aurait été un exploit historique puisque pour trouver trace de la seule médaille belge dans un Euro, il faut remonter à la première édition en 1981, lorsque Stéphane Ganeff avait glané le bronze. Gageons que s’il poursuit sur sa lancée, le jeune Gaumais devrait y parvenir un jour.