Le retour de l’ArlonOpen du 20 au 26 juin

Après deux annulations successives, un des trois tournois les mieux dotés du Royaume retrouve sa place au calendrier international.

Christian VAN HERCK
 Les tribunes étaient pleines et le soleil de la partie pour la dernière édition en 2019.
Les tribunes étaient pleines et le soleil de la partie pour la dernière édition en 2019. ©ÉdA

Les dirigeants de Garisart ont hésité longtemps avant de lancer la 7eédition de l’Arlon Open. "Nous avons dû tenir compte de ces deux années difficiles dues à la pandémie, explique Faby Buens. Un tel événement représente un budget de 50000 € dont 25000 de prize-money. Après les annulations de 2020 et 2021, nous avons dû remotiver toutes les forces vivres, sans qui ce tournoi n’est pas envisageable, principalement les sponsors et les bénévoles. Maintenant que la décision est prise, nous sommes enthousiastes pour repartir sur les mêmes bases que les éditions précédentes. Il n’y a pas de raison de changer une formule qui connaît un succès croissant depuis 2014. Nous n’avons toutefois pas renouvelé “l’hospitality” qu’offrent l’hébergement et prise en charge des repas aux joueurs. Nous avons estimé que le coût supplémentaire engendré (entre 12000 et 15000€) n’apportait pas un tableau de qualité supérieure. Le jeu n’en vaut pas vraiment la chandelle."