Tennis : Marche B, la bonne humeur malgré les défaites

La tête de pont de la deuxième équipe marchoise, Arnaud Delhez, retient beaucoup de positif malgré une campagne difficile.

 Arnaud Delhez et ses mousquetaires, Maxime Georgin, Victor et Arthur Huet et Bryan Moise, portent Victor Lobet, la star du début de saison de Marche B.
Arnaud Delhez et ses mousquetaires, Maxime Georgin, Victor et Arthur Huet et Bryan Moise, portent Victor Lobet, la star du début de saison de Marche B. ©ÉdA
Christian VAN HERCK

Détrompez-vous, nos défaites sont acceptées dans la bonne humeur. Par la force des choses, nous sommes dans l’obligation de jouer toutes les rencontres avec les six mêmes joueurs. Comme nous sommes une vraie bande d’amis, et que nous sommes conscients que les classements des équipes bruxelloises et flamandes sont sous-évalués par rapport aux classements du sud du pays, nous ne tombons pas dans le catastrophisme. Nous pouvons même en tirer des enseignements positifs. Bryan Moise n’a jamais joué aussi bien et ramène deux victoires, tout comme Victor Lobet qui, avec sa science tactique accumulée dans les compétitions de tennis de table, écœure ses jeunes adversaires.