Les Virtonais crucifiés par… un Virtonais

Dans le test-match donnant droit à un éventuel billet pour la D2 ACFF, Seraing a battu Virton grâce au but d’un ex-Virtonais.

D. J.
 Lorenzo Rapaille et Virton ne joueront pas en D2 ACFF.
Lorenzo Rapaille et Virton ne joueront pas en D2 ACFF. ©éda

Pour du beurre ou pas? À l’heure d’entamer la partie, hier à 20h, Virtonais et Serésiens ignoraient toujours si le vainqueur de la rencontre les opposant allait hériter d’un ticket pour la D2 ACFF dans cette formule de championnat new-look, ouvrant ses portes aux équipes espoires des clubs pros. Le conditionnel était de mise puisque l’octroi de ce ticket est lié à une condition: que Mouscron n’obtienne pas sa licence. Et donc que son équipe espoire cède ainsi la place qui lui revient en D2 ACFF. À l’issue des 90minutes, les Gaumais sont fixés. Battus 0-1, ils savent qu’ils ne pourront évoluer à ce niveau et se contenteront du championnat espoirs. C’est devant une bonne chambrée (environ 300 personnes) que s’est déroulée cette rencontre rythmée. Pour laquelle les Virtonais avaient fait appel à quelques éléments du noyau comme Rizzo, Karamoko, Pinga ou Martin. Si le portier des Verts fut à deux doigts de sa perte sur une tête un rien trop croisée de l’ex-Virtonais Lahrach, c’est tout de même Virton qui fut le plus menaçant durant les 45minutes initiales, via Karamoko, Pinga ou encore Vitris dont la tentative de Madjer était contrée par un défenseur.