Jérôme Jadot se plaît derrière

Certains peuvent s’étonner de voir Valère Lamy sacrifier Jérôme Jadot au poste d’arrière central, lui qui par sa puissance pourrait apporter beaucoup un cran plus haut. « Quand je suis revenu aux affaires il y a quelques semaines, c’est moi qui ai demandé à Valère de m’aligner à ce poste, avoue l’intéressé. J’évolue un peu comme un libero à l’ancienne et je m’y plais. Pour jouer un cran plus haut, il faut être nettement plus affûté physiquement. » Force est de constater que depuis quelques semaines, Oppagne a trouvé une stabilité défensive qui lui permet d’engranger de précieuses unités. Il faut dire que le trio Jadot-Bonjean-Paquet n’est pas né de la dernière pluie. « C’est vrai, on encaisse beaucoup moins, confirme Jérôme. Dommage de ne pas profiter des occasions pour se mettre à l’abri et de devoir batailler jusqu’à l’ultime minute de la saison. »

La Rédaction de L'Avenir
Jérôme Jadot se plaît derrière