Avant Sart, Negi n’avait joué que huit minutes cette saison

Mickaël Negi est venu dépanner Meix à Sart, en l’absence de Guy Blaise. « J’ai kiffé de revenir jouer une fois », confie-t-il.

La Rédaction de L'Avenir
 À cause de son boulot, Mickaël Negi ne peut s’aligner qu’une fois sur deux le week-end.
À cause de son boulot, Mickaël Negi ne peut s’aligner qu’une fois sur deux le week-end. ©ÉdA – 50421142166 

Deux figures inhabituelles dans le onze méchois qui a pris un point à Sart samedi. Entre les perches, Célian Massart, 17 ans en mai, qui faisait sa première apparition officielle en équipe A, et juste devant lui, Mickaël Negi, 38ans, qu’on n’avait plus vu sous la vareuse mauve depuis une courte apparition contre Vaux à la mi-octobre. Crédités tous deux d’une bonne prestation d’ensemble, ils n’avaient qu’un bémol à déplorer à l’issue de la partie: cet autobut, résultant d’une mésentente entre eux deux, qui a permis aux Sartois d’arracher le partage."J’aurais dû faire davantage confiance au gamin sur cette action et le laisser intervenir,avoue le défenseur français.C’est dommage. On me dit que ce n’est pas grave parce que les poursuivants n’ont pas gagné non plus, mais je me dis qu’avec un succès là, on faisait sans doute définitivement le break."