Un Roset puissance 4 contre Florenville

Bastogne5

TH. Leo.
 Depuis le match aller, de l’eau a coulé sous les ponts pour Nicolas Roset et Bastogne.
Depuis le match aller, de l’eau a coulé sous les ponts pour Nicolas Roset et Bastogne. ©- 

L’homme du match fut sans nul doute Nicolas Roset. Le futur joueur de Libramont en a fait voir de toutes les couleurs au RAF. En plus de son quadruplé, le Bertrigeois n’a pas ménagé ses efforts, se montrant disponible et effectuant son travail défensif. Florenville, en revanche, a proposé un bien pâle visage. Trop loin de leurs hommes, les visiteurs ont observé sans réagir une équipe bastognarde bien en jambes, orchestrée par un Guillaume des grands soirs. Florenville s’est bien créé l’une ou l’autre occasions, via Fogang notamment, mais la défense bastognarde a bien fermé la boutique. La fin de saison risque d’être longue pour le RAF tandis que le Léo fait un pas de plus vers le maintien.