Article abonné offert

Vaux s'offre encore un ténor et reste en tête de la tranche

Ce samedi soir, Vaux s'est imposé à Longlier

Loïc Menage
 Trois défaites en trois matches face à Vaux pour Lahrach et Longlier.
Trois défaites en trois matches face à Vaux pour Lahrach et Longlier. ©Loïc Ménagé

Après avoir accroché Libramont, battu Arlon et Meix, Vaux s’est à nouveau offert le scalp d’un ténor. À Longlier, les hommes de Pol Leemans ont démontré qu’ils étaient bien la bête noire des longolards en leur infligeant la troisième défaite de la saison. Et pourtant, après huit minutes et le but de Bréjard, Longlier, qui avait déjà eu des opportunités via Perreaux, Bréjard et Lahrach, semblait sur du velours. Dominateur, avec une possession à la barcelonaise, Longlier, disposé en 3-5-2, a ensuite offert l’égalisation à Vaux avant de perdre son football et de se retrouver mené. Tout profit pour Vaux qui a ensuite su faire ce qu’il sait faire de mieux à savoir fermer la boutique, faire preuve d’une organisation optimale et gérer son avance. C’est simple, en seconde période, mis à part sur une reprise de Gagban à côté, Wauthy n’aura jamais vu un seul ballon dangereux arriver dans sa zone. Et en contre, Vaux, via Sagna et Hubert, surtout, aurait pu tuer le match . "Nous livrons 25 belles premières minutes avec du rythme et du mouvement et puis, nous tombons dans leur jeu,regrettait Maxime Bréjard. O n cherche des passes dos au jeu et Vaux nous saute dessus et part en contre" Du côté de Vaux, cette victoire conforte la première place des Novillois à la troisième tranche. Avec deux points d’avance sur Freylange, une équipe que Vaux doit encore affronter, la troupe de Pol Leemans a les cartes en main."Et dire que si nous n’avions pas déconné à Saint-Mard, nous aurions cinq points d’avance, confiait Pol Leemans. Je suis super content de la mentalité et de l’organisation. Soyer a été le roi de la défense. Et mes deux milieux défensifs ont fait le boulot. Plainchamp, c’est incroyable, il a cinq poumons."