Réaction attendue à Ethe : en coulisses comme sur le terrain

Apparemment, cela bougerait déjà en coulisses à Ethe. Mais il faut aussi une réaction sur la pelouse.

La Rédaction de L'Avenir
 Le joueur-entraîneur d’Ethe attend une réaction des siens.
Le joueur-entraîneur d’Ethe attend une réaction des siens. ©ÉdA Mathieu Peltgen 

Neuvième du classement, suivi par Bastogne qui compte un match de moins, Ethe, à la sortie d’un 2 sur 12, s’est replongé en pleine lutte pour un maintien aussi indécis que le nombre de descendants à l’issue de la saison (voir encadré). Et, souci supplémentaire et de taille, les Cassidjes doivent désormais composer avec l’incertitude plus globale qui pèse sur leur club depuis l’annonce de la prochaine démission de plusieurs comitards. La semaine, dans ces conditions, n’a pas été de tout repos au stade Charles Servais où une réunion était programmée jeudi soir, entre les joueurs et Michaël Bruon, qui a récemment démissionné."Je leur ai expliqué les raisons de ma décision et je pense qu’ils l’ont comprise,confie ce dernier.Ils se posent logiquement des questions sur le futur, mais depuis l’annonce de ce début de semaine, les choses ont déjà un peu bougé. Cela a provoqué des réactions, comme le comité le souhaitait, et des gens du coin nous ont contactés. Je ne veux pas me montrer exagérément optimiste, mais c’est un bon début. Le but, c’est de pouvoir transmettre rapidement des signaux positifs."