SONDAGE : pour ou contre plusieurs montants de P1 en promotion

La réforme du football belge sera en vigueur en 2016-2017. Les modalités ne sont pas encore connues, mais il y aura du changement.

Jérémy Rode
SONDAGE : pour ou contre plusieurs montants de P1 en promotion
Football Longlier Champion ©ÉdA – 21645992365

Le football belge est en pleine mutation. La scission entre le football rémunéré et amateur sera encore plus grande au terme de cette saison 2015-2016.

Pour rappel, il y aura, dès la campagne suivante, la D1A (16 clubs) et la D1B (8 clubs) au niveau pro. En dessous, une super D3 (D1 amateur) qui serait composée de 16 clubs francophones et néerlandophones.

À partir de là, nouvelle séparation avec le foot francophone d’un côté et le néerlandophone de l’autre.

La D2 amateur sera composée de trois séries: une francophone (de 16 clubs) et deux néerlandophones.

Ensuite, les séries de Promotion actuelles seront remplacées par quatre séries de D3 amateur (2 francophones et 2 néerlandophones) composées chacune de 14 clubs.

Pour y parvenir, la saison 2015-2016 sera celle de transition avec de gros changements prévus par rapport à cette année. « Mais si nous avons voté favorablement pour le principe de la réforme, toutes les modalités ne sont pas encore décidées, commente Pierrot Friob, membre du Conseil d'administration de l'ACFF. On verse un peu dans la précipitation actuellement

Les conséquences possibles de cette réforme aux échelons inférieurs? À l’heure actuelle, il est prévu que les trois premiers de Promotion en 2015-2016 seront promus en D2 amateur pour la saison suivante.

Ce n’est pas tout puisque parmi les 26 clubs francophones actuellement en Promotion (10 en série B et et 16 en série D dont les quatre formations de la province), d’autres que ceux qui figureraient parmi les trois premiers du général (entre 8 et 15) seront promus pour compléter la série francophone de D2 amateur. Et il ne devrait y avoir qu’un seul descendant de Promotion ves la P1 la saison prochaine.

Combien de montants de P1?

Toutes ces modifications auront donc une influence sur les séries provinciales. Il apparaît en effet que, par province, au moins deux équipes de P1 (le champion + le vainqueur du tour final provincial ou le deuxième classé) grimperont à l'échelon supérieur. Mais selon les montées et descentes aux échelons supérieurs, ce chiffre pourrait encore grimper sans doute via un tour final interprovincial ACFF (avec entre 1 et 10 places en plus à pourvoir en D3 amateur). «Mais là encore, nous sommes dans le flou. Nous devons rapidement savoirpuisque nous nous réunissons la semaine prochaine. J'espère que tout sera plus clair. Personne ne sait rien, les clubs encore moins », note Pierrot Friob.

Il faut donc s’attendre à des gros changements en P1 avec plusieurs montants assurés.

La Commission nationale d’études (CNE) doit valider cette réforme dans les prochains jours.