Quentin Monfort, l’enduro dans la peau

Le Salmien Quentin Monfort vient d’être sacré championde Belgiqueen enduro, dans la catégorie des espoirs.

Vincent goffinet
Quentin Monfort, l’enduro dans la peau
Quentin Monfort2.jpg

Quentin Monfort, 19 ans, a débuté ces activités sportives dans le tennis de table. Mais le sport moteur a pris le dessus sur la petite balle de celluloïd. Et avec succès puisqu'il vient de remporter le championnat de Belgique d'enduro en catégorie Espoirs. Pour ceux qui ne sont pas des adeptes de cette discipline, l'enduro est l'identique du rallye automobile, mais avec une moto conçue pour les longues distances. «Les pilotes doivent donc parcourir des liaisons pour se rendre à différentes spéciales chronométrées, explique Thierry Klutz, l'entraîneur de Quentin. Au total de la journée, les pilotes parcourent près de 200km en tout terrain, le tout agrémenté de 6 à 10 spéciales chronométrées en fonction de l'épreuve. Le but de l'enduro est donc d'imposer aux pilotes une succession de spéciales, de difficultés et d'heures de moto dans des temps impartis. Le pilote doit, à la fois, rouler entre 6 et 8 heures sur la journée et donner le meilleur de lui-même en spéciales chronométrées, tout en épargnant sa moto. Toute aide extérieure pour la réparer étant interdite.»