Joueur, adjoint puis T1 à La Forge

Joël Roberty a joué une saison au Lorrain. « Je quittais Dochamps en P2 pour un club promotionnaire, dit-il. J’avais 19 ans. C’était l’époque des Étienne Bossicart, Dominique Lapeyre, Yves Divoy ou du Britannique David Wynn. J’effectuais les déplacements avec Georges Spoiden, Pol Leemans et le regretté Patrick Mauléon. Je n’ai joué que quelques matches, mais ce fut une année précieuse dans mon apprentissage.»

F. C.
Joueur, adjoint puis T1 à La Forge
Roberty père et fils Mormont ©ÉdA

Mormont, par contre, deviendra un des ports d’attache du Manhaydois. Il y passera trois séjours comme joueur, avant de devenir l’adjoint de Roger-Pierre Neuville, et puis surtout l’entraîneur principal durant plus de six années consécutives, avec le titre de P1 à la clef. Manhay, Bérismenil, Gouvy, Soy, même le Grand-duché l’ont aussi accueilli comme joueur et Vaux-Noville lui a donné une première fois sa chance comme T1.