Plata et Anciaux à l'hopital

Dans un contact fortuit, à un quart d’heure du terme, Antoine Anciaux, le portier saint-mardois, a dû prématurément quitter ses comparses.

Plata et Anciaux à l'hopital
Anciaux ©eda

Il s’est rendu à l’hôpital après le match, alors qu’on craint pour lui un doigt cassé. Plus grave, par contre, la blessure de Michaël Plata, un joueur de Rachecourt. Ce dernier, en voulant pivoter en milieu de terrain, a senti son genou se dérober à dix minutes de la fin des débats. Son genou, complètement démis, a nécessité l’appel d’une ambulance afin d’évacuer l’infortuné rachecourtois dans les meilleures conditions possibles.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...