Namoussart corrige le tir dans un festival de but

Après la débâcle à Chaumont (12-0), Namoussart devait afficher un autre visage pour la réception d'un Bellefontaine revigoré par le nul obtenu face à Les Bulles. La confiance avait clairement choisi don camp, mais le réalisme n'a pas pris le même chemin.

Rapidement, Namoussart ouvre le score grâce à Olivier Laurent qui s'apprête à vivre un après midi de fête. De l'autre côté, le buteur maison, Sergoynne, fait mentir sa réputation en buttant sur Cornet à deux reprises avant de trouver le chemin des filets à la demi heure. M.Kerger est bien décidé a donner la victoire à son équipe et commence son show avec un premier assist pour Laurent (2-1), avant qu'El Kaîdi pousse maladroitement le ballon dans ses propres filets sur un coup-franc de Sindic (2-2). Bellefontaine y croit, pousse et prend même l'avance via Sergoynne (3-2). Kerger, dans ses œuvres shote sur le gardien bellifontain, tout profit pour un Laurent encore bien placé (3-3). Le match est fou et ne s'arrête pas avec un penalty transforme par le buteur malheureux, El Kaïdi (4-3). Namoussart continue avec Kerger à la baguette qui permet une nouvelle fois à Laurent de scorer (5-3), avant que Bellefontaine ne reviennent une nouvelle fois au score, sur un cafouillage (5-4). A un quart d'heure du terme, Rigaux lance Moris pour fixer un score tennis de 6-4.
"On pensait se relancer avec le match des Bulles, mais certains joueurs n'ont même pas joué à 80%, ils doivent faire mieux car le potentiel est là, mais ça ne va pas", soupire le président des visiteurs, André Bailleux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...