20 mois de prison requis à l’encontre de l’ancien Premier échevin de Saint-Léger

Malgré les aveux du prévenu, les échanges ont été très musclés entre accusation et défense au procès de l’ancien Premier échevin de Saint-Léger

Christian VAN HERCK
 Vingt mois de prison, avec un sursis éventuel, ont été requis à l’encontre de Philippe Lempereur par le tribunal correctionnel
Vingt mois de prison, avec un sursis éventuel, ont été requis à l’encontre de Philippe Lempereur par le tribunal correctionnel

Hier après-midi, pendant trois heures et demie, un quatuor d’avocats et une substitute du procureur du roi se sont évertués à faire passer leur vérité dans l’affaire de Philippe Lempereur, l’ancien Premier échevin de Saint-Léger, qui répond devant le tribunal correctionnel de coups et blessures sur son épouse, sur ses enfants et sur un citoyen léodégarien.