Une économie circulaire grâce aux travaux de la ligne

Plus de 170 000 m³ de roches ont été abattues lors de rectification et rabotages des parois rocheuses jouxtant les douze kilomètres de voie qui empruntent cette partie de la vallée de la Lhomme, entre Grupont et Hatrival.

M.L.

"Infrabel valorise ce volume de roches issues des travaux. Après concassage, une moitié est disposée, avec accord de la DNF, sur les chemins forestiers de la grande forêt de Saint-Hubert, l’autre moitié servant à stabiliser durablement les talus des abords de la ligne Bruxelles-Luxembourg" précise Benoit Gilson, le CEO d’infrabel. Cette économie circulaire permet un gain financier (des centaines de milliers d’euros), mais surtout un gain écologique de quelque 4000 camions sur les routes. Fin du chantier, prévue en 2025.