Important incendie à la prison de Saint-Hubert: une enquête ouverte

Le feu a pris dans l’atelier de menuiserie à la prison de Saint-Hubert. Plusieurs équipes de pompiers sont sur place.

L.P.

Incendie pour le moins impressionnant à la prison de Saint-Hubert dimanche vers 16h20. Dans l’atelier de menuiserie précisément.

Le bâtiment principal abritant les cellules et les quelque 200 détenus n’a pas été touché. Plusieurs équipes de pompiers ont été sur place, venant des casernes de Saint-Hubert, Marche, Paliseul, Bertrix et Neufchâteau. C’est bien simple, les moyens déployés ont été tout simplement énormes: trois citernes, deux auto-échelles, deux autopompes, un véhicule logistique. Trois officiers ont coordonné le tout.

 L’atelier de menuiserie est totalement sinistré.
L’atelier de menuiserie est totalement sinistré.

La zone de police Semois et Lesse ainsi que le bourgmestre Pierre Henneaux sont également descendus sur les lieux.

On ne déplore à ce stade aucun blessé, ni aucune victime.

Vers 20h30, l’incendie était en voie d’être circonscrit. Il ne restera plus rien de l’atelier de menuiserie. Une perte énorme pour le centre de détention semi-ouvert.

Rappelons que la prison de Saint-Hubert a pour vocation de préparer les détenus à la vie hors de la prison. Les activités du centre de détention sont, par conséquent, axées sur la réinsertion et la réparation, en donnant aux détenus l’occasion de travailler, de suivre des activités à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement.

 Le feu a pris dans l’atelier de menuiserie.
Le feu a pris dans l’atelier de menuiserie. ©Marc Degimbre

Une enquête est menée car l’origine du feu "n’est probablement pas accidentelle", indique la zone de secours.