Une peine de 250 heures de travail pour la "passeuse" de migrants de Saint-Hubert

La fausse passeuse de migrants écope d’une peine de 250 heures de travail et de 8 000€ d’amende, avec pour trois quarts de l’amende un sursis de trois ans. Elle devra donc payer 2 000€.

L. P.,L. P.
Une peine de 250 heures de travail pour la "passeuse" de migrants de Saint-Hubert
Elle a abandonné deux migrants à la gare de Jemelle en décembre 2019, après avoir empoché 2 700€. ©ÉdA

La quadragénaire, habitant la région de Saint-Hubert a accepté une somme de 2 700€ pour faire passer deux migrants en Angleterre. Sauf qu’elle n’a jamais eu l’intention de les faire passer Outre-Manche. Elle les a abandonnés dans une gare, après avoir empoché l’argent.