Bientôt un couple de loups au parc à gibier de Saint-Hubert?

Deux millions d’euros sont injectés dans le parc à gibier de Saint-Hubert pour le rajeunir et le réorganiser. On parle même de loups qui trouveraient leur place dans un coin du parc, sur un ou deux hectares de forêt.

Philippe Carrozza
Bientôt un couple de loups au parc  à gibier de Saint-Hubert?
À défaut de loups pour l’instant, les p’tits loups eux ont déjà adopté le parc à gibier. ©EDA Claudy Petit

Le parc à gibier de Saint-Hubert est idéalement situé en pleine forêt, sur un parcours de 3 kilomètres avec des tronçons où les animaux sont en semi-liberté. Quand nous y sommes allés, des touristes, caméra ou smartphone en mains, s’exclamaient majoritairement en néerlandais, devant des scènes attendrissantes comme ce faon de quelques jours qui tétait sa mère ou encore une harde de biches emmenée par un fier cerf dévalant à toute vitesse la colline vers l’Étang du prieur, où, nous dit Fabrice Englebert, le préposé du parc, les moines de l’abbaye venaient se délasser jadis.