Fernand, citoyen de Saint-Hubert, en a marre des déchets sauvages : il organise une action

Fernand Van Den Abbeel ramasse régulièrement les déchets le long des routes. Excédé, il organise une action «retour à l’expéditeur».

Liliane THOMAS
Fernand, citoyen de Saint-Hubert, en a marre des déchets sauvages : il organise une action
À pied, à vélo, Fernand Van Den Abbeel ramasse les canettes le long des routes. ©ÉdA

Depuis quelques années, Fernand Van Den Abbeel pratique le ramassage des canettes se trouvant le long des routes et chemins balisés de la commune de Saint-Hubert. À pied ou à vélo, muni d'une chasuble fluo, d'une canne pince, de gants et sacs plastiques, il part à la chasse aux canettes qui pullulent le long des routes. Écologiste dans l'âme, Fernand a du mal à comprendre ce manque de respect de la nature. Au fil des mois, des années, la quantité de déchets le long des chemins et voiries reste impressionnante. Un box posé à l'arrière de son vélo, il arpente la route Vesqueville-Freux ou encore Bras-Hatrival «je fais dans les deux sens, l'aller-retour, mais mon box est plein bien avant d'avoir fini le parcours. En écrasant les canettes, j'en mets une bonne soixantaine dans le box», confie Fernand. Excédé et prônant la mise en place de vraie consigne, Fernand a décidé de mener une action intitulée «retour à l'expéditeur».