Saint-Hubert, comme l’équipe nationale ?

À 19 ans, Aymerick Lambrechts a dynamité le flanc de Mageret samedi. Le Borquin veut que Saint-Hubert suive l’exemple des Diables.

Xavier Creer
Saint-Hubert, comme l’équipe nationale ?
P3D chronique ©EdA

«Ils ont un jeune sur le flanc qui nous a posé beaucoup de problèmes, il est très rapide», commentait Arnaud Clément après avoir été accroché par Saint-Hubert (3-3). Pas de doute, le coach de Mageret parle d'Aymerick Lambrechts. À 19 ans, le jeune Borquin a dynamité son flanc. Pas une première pour celui qui compte six buts et une bonne poignée de passes décisives à son escarcelle. «J'ai joué mon match en junior l'après-midi donc je suis arrivé fatigué, reconnaît Aymerick Lambretchs. Mais je me suis arraché sur chaque ballon. Je pense que j'ai livré un bon match, mais que je peux mieux.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...